COVID-19 – LA MOBILISATION CITOYENNE

Le Président de la République a appelé les Français à « inventer de nouvelles solidarités » pour faire face, collectivement, à la crise sanitaire actuelle.

Le caractère exceptionnel de la crise appelle en effet un engagement exceptionnel de chacun d’entre nous. En particulier pour que les activités associatives essentielles à la vie de la Nation puissent se poursuivre.

Depuis toujours au cœur des liens indéfectibles entre les citoyens, entre les générations, entre les territoires, les associations doivent donc aujourd’hui prioriser leurs actions pour concentrer leurs efforts sur la minimisation, pour la population, des impacts directs et indirects de la crise. Cela, tout en respectant, scrupuleusement, les règles de sécurité d’accueil des bénéficiaires et de gestion des bénévoles.

Quelles sont les thématiques prioritaires sur lesquelles s’engager ? Au regard de la crise actuelle, des pans entiers du secteur associatif comme du monde économique sont stoppés ou ralentis. Toutefois, des actions restent indispensables et les citoyens qui le souhaitent, sont invités à se mobiliser sur les secteurs d’activités suivants :

ï‚· l’aide alimentaire et l’aide d’urgence doivent se poursuivre pour éviter toute rupture pour les personnes qui sont le plus dans le besoin ;

ï‚· le lien et l’aide directe (sous forme de « télé-bénévolat » pour éviter tout contact physique) aux personnes fragiles isolées notamment les âgés et les personnes en situation de handicap est déterminant pour ces dernières afin de maintenir un contact, de leur apporter des courses… ;

ï‚· La garde d’enfant, en particulier des soignants, doit s’organiser au plus près des parents concernés.

Comment s’engager ? Tout citoyen souhaitant s’engager dans le cadre des missions prioritaires pour la continuité de la Nation pourra se rendre sur une plateforme internet dédiée où il trouvera des missions pour lesquels il/elle pourra se mobiliser. (non encore accessible)

Cette plateforme sera mise à disposition des associations et organismes publics, en particulier les collectivités territoriales, en première ligne de la crise pour y publier des annonces de missions sur lesquelles l’engagement de volontaires est indispensable.

L’engagement des citoyens est circonscrit par le confinement imposé pour des raisons de sécurité sanitaire. En effet, la première règle à respecter est celle du confinement. Seules les actions indispensables à la vie de la nation se poursuivent. Il est interdit aux personnes de plus de 70 ans de s’engager dans ces missions dès lors qu’elles nécessitent une sortie du confinement.

Quelles sont les mesures de sécurité à prendre ?

En tant qu’associations :

  • organiser les activités pour permettre des distances de sécurité d’au moins 1 mètre entre chaque personne (bénévoles et bénéficiaires) ;

  • afficher les règles de sécurité et le rappel des gestes barrière dans l’ensemble des lieux accueillant des bénévoles et des bénéficiaires ;

  • faire respecter les règles de sécurité aux bénévoles et aux bénéficiaires (voir ci-dessous).

En tant que bénévole :

  • se laver les mains régulièrement (pendant 30 secondes avec de l’eau et du savon) ;

  • éternuer et tousser dans son coude ;

  • utiliser un mouchoir à usage unique ;

  • éviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche ;

  • assurer une distance de sécurité avec les autres bénévoles et les bénéficiaires ;

  • ne pas venir sur une action bénévole en transport en commun ;

  • au moindre doute d’infection, rester chez soi.

  • remplir son autorisation de déplacement en cochant la 4ème case relative à l’aide aux personnes vulnérables.

En tant que bénéficiaire :

  • se laver les mains régulièrement (pendant 30 secondes avec de l’eau et du savon)

  • éternuer et tousser dans son coude ;

  • utiliser un mouchoir à usage unique ;

  • éviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche ;

  • assurer une distance de sécurité avec les bénévoles et les autres bénéficiaires lors de votre venue ;

  • porter un masque jetable uniquement quand on est malade. Si vous avez une présomption d’infection, évitez au maximum de sortir de chez vous. Faites-vous aider par un voisin.

Autonomie complète sur la conception de votre site Internet avec la solution Moduliti | Mentions Légales